Anatomie

Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines implantées dans la cavité buccale, plus particulièrement dans l'os alvéolaire des os maxillaires (maxillaire et mandibule), et destiné notamment à couper et à broyer les aliments.
 
Physiologie
 
La dent est formée de 3 parties distinctes : la couronne visible en bouche, la racine implantée dans l'os et le ligament alvéolo-dentaire ou desmodonte qui relie la racine à l'os.
La couronne est formée de 3 couches :

 

 


•    l'émail forme la couche externe. Ce tissu est minéralisé à 97 % par l'hydroxyapatite. Les 3 % restants constituent la trame organique, composée essentiellement de collagène et d'eau. Tissu le plus dur du corps humain, il sert ainsi à l'identification en médecine médico-légale. L'émail est moins épais sur les dents temporaires que sur les dents définitives ;

•    la dentine constitue la couche intermédiaire. Ce tissu est minéralisé à 70 % par l'hydroxyapatite. Les 30 % restants (dont 12 % d'eau) constituent la trame organique, composée essentiellement de collagène. La dentine est perforée de micro-tubes ou tubulis dentinaires. Ceux-ci contiennent les prolongements des cellules dentaires, les odontoblastes ;

•    la chambre pulpaire est située tout au centre de la couronne et assure l'innervation et la vascularisation en provenance des racines dentaires. Les odontoblastes en tapissent la périphérie et envoient leurs prolongements dans les tubulis dentinaires. Elles synthétisent la dentine secondaire tout au long de la vie, de manière centripète, et à un rythme très lent. En réponse à une agression carieuse ou traumatique, elles peuvent sécréter à un rythme plus rapide de la dentine réactionnelle aussi appelée dentine tertiaire.


La racine est constituée de 3 parties :


•    le cément recouvre la surface externe des racines. Les fibres collagèniques et élastiques du ligament alvéolo-dentaire s'y enracinent ;

•    la dentine constitue la couche intermédiaire ;

•    le canal pulpaire est situé tout au centre de la racine et assure l'in

 

nervation et la vascularisation en provenance des apex.


Le ligament alvéolo-dentaire ou desmodonte constitue avec l'os une véritable articulation et renferme des cellules de régénération osseuse, ligamentaire et cémentaire. Il est richement innervé par des récepteurs mécaniques, propriocepteurs, qui renseignent le système nerveux central sur la position exacte des dents et la pression exercée par les muscles masticateurs.


La dent est implantée dans l'os alvéolaire par une à trois racines (parfois plus). Les racines dentaires se terminent par un apex dont l'ouverture de moins de 1 mm permet la vascularisation et l'innervation de la dent.

 

Les différentes dents


 
 
Les dents permanentes ou dents définitives :

La dentition est considérée complète avec 28 dents lorsqu

 

e les deuxièmes molaires sont toutes en bouche. La présence des 4 dents de sagesse porte ce nombre à 32.

Par mâchoire :
•    les incisives, au nombre de 4 sont monoradiculées : 2 incisives centrales et 2 incisives latérales ;
•    les canines sont 2 et ont une unique et longue racine. Elles sont considérées comme les piliers de l'occlusion et sont souvent les dernières dents qui subsistent au 3e âge ;
•    les prémolaires sont 4, elles ont une ou deux racines ;
•    les molaires, de 4 à 6. Ce sont les dents de la mastication, elles ont plusieurs racines, normalement 2 ou 3.
 
Les dents de lait
 Les dents temporaires ou dents de lait ou dents lactéales : elles commencent à pousser vers 6 mois, tombent vers 6 ans pour laisser la place aux dents définitives et sont au nombre de 20.


Par mâchoire :
•    les incisives de lait : au nombre de 4 sont monoradiculées : 2 incisives centrales et 2 incisives latérales ;
•    les canines de lait : sont 2 et ont une unique et longue racine. Elles sont considérées comme les piliers de l'occlusion et sont souvent les dernières dents qui subsistent au 3e âge ;
•    les molaires de lait : sont 4. Elles ont plusieurs racines, normalement 2 ou 3.

 


Chronologie


Le début de la calcification (début de la formation) se fait au 5e ou 6e mois de grossesse pour toutes les dents de lait.

La première dent apparaît en bouche vers le sixième mois après la naissance ; mais elle peut être présente dès la naissance. Mais parfois une telle dent présente à la naissance est en fait une dent supplémentaire, qui va tomber rapidement.

La première perte de dent de lait survient vers 6 ans:


Incisives centrales : éruption à 6-10 mois / chute à 6-8 ans

Incisives latérales : éruption à 8-12 mois / chute à 7-9 ans

Canines : éruption à 16-20 mois / chute à 9-12 ans

Première molaire : éruption à 12-16 mois / chute à 9-11 ans

Deuxième molaire : éruption à 20-30 mois / chute à 10-12 ans


Les prémolaires de l'adulte prendront la place des molaires de lait.

Quand aux molaires de l'adulte, la première à sortir en bouche est la première molaire, vers 6 ans.

Les deuxièmes molaires définitives se mettent en place vers 12 ans.

Quant aux troisièmes molaires ou dents de sagesse, elles font éruption, si elles existent et si elle le peuvent, entre 17 et 35 ans

 

Numérotation

Pour simplifier la communication, la Fédération Dentaire Internationale attribue à chaque dent un numéro :

pour le chiffre des unités : on numérote les dents en partant du centre vers le fond,     

        1 l'incisive centrale,
        2 l'incisive latérale,
        3 la canine,
        4 la première prémolaire (la première molaire pour la dentition primaire),
        5 la deuxième prémolaire (la deuxième molaire pour la dentition primaire),
        6 la première molaire,
        7 la deuxième molaire,

        8 la dent de sagesse ou troisième molaire,
   

le chiffre des dizaines est déterminé par la partie d'un quadrant imaginaire, correspondant à une hémi-arcade dentaire, dans lequel se trouve la dent. En regardant la personne en face, 1 est en haut à gauche (à la droite de la personne), 2 en haut à droite (à la gauche de la personne), 3 en bas à droite (à la gauche de la personne), 4 en bas à gauche (à la droite de la personne) ;  

Pour les dents temporaires (dents de lait), le chiffre des dizaines est de 5 à 8 selon le même quadrant, dans le sens des aiguilles d'une montre.